Tag Archive: intelligence collective



L’intelligence collective commence au fond de soi et au coeur de nos programmes neuronaux au sein de notre cerveau.

Souvent inconsciente, inscrite dans l’histoire de l’humanité et de notre propre histoire, nous faisons appel à elle à chaque seconde pour aborder la réalité, à chaque prise  de conscience, à chaque décision, etc…Elle nous régit au point ou notre libre arbitre en serait absent !

Redécouvir les biens faits de l’intelligence collective, nous éduquer à elle, accepter sa capacité et ses performances pourrait nous libérer d’une énergie dont nous n’avons pas encore conscience individuellement et collectivement.

Ce livre bibliographique aborde l’expérience de l’intelligence collective et de l’hyperconscience. L’hyperconscience au service de sa propre performance et intelligence collective pour appréhender la mega-complexité de nos organisations.

Un livre à booster sa  propre cognition neuronale ou peut être son propre éveil à un niveau de conscience plus vaste.


Les apports de l’intelligence collective :

Rabelais secret « ]

  • L’intelligence collective favorise les jeux interpersonnels, les idéologies ou les coupages de cheveux en quatre.
  • L’intelligence collective amplifie la vision intuitive des champs du possible.
  • L’intelligence collective a une vision globale et intégrale des enjeux face à la complexité.
  • L’intelligence collective donne du sens et de la vision par l’investigation appréciative.
  • L’intelligence collective est consciente des champs sociaux de son milieu professionnel.

 

  • L’intelligence collective donne accès aux états intuitifs dans le champ d’information où elle se trouve.
  • L’intelligence collective donne accès à une très large gamme de nouvelles possibilités à l’échelle du développement cognitif des personnes et de ses clients.
  • L’intelligence collective développe l’élargissement de la conscience et ces niveaux.
  • L’intelligence collective encourage une plus grande expansion de sa pensée collective et prend en charge la globalité de tous les aspects de l’existence et des enjeux et déploie d’une manière multidirectionnelle et multi niveaux en utilisant l’ensemble des ses systèmes de valeurs d’une manière proactive.

 

  • L’intelligence collective utilise les techniques d’éveil de conscience humaine pour aborder des problèmes complexes et à grande échelle sans sacrifier l’individu. Et cherche toutes les nouvelles approches intuitives.
  • L’intelligence collective permet de former un partenariat de qualité en tant que coparticipants et co-créateur.
  • L’intelligence collective détecte les harmonies, les forces sous-jacentes, les flux qui sous tendent n’importe quelle organisation, l’énergie de la faisabilité d’un projet.
  • L’intelligence collective aide cette propriété d’amasser et intégrer un grand nombre d’informations en ressentant les lignes de tendances les plus profondes, les pensées les plus subtiles dans une grande fluidité, une sorte d’hyperconscience de ce qui est.

 

  • L’intelligence collective développe une attitude axée sur le questionnement et la découverte.
  • L’intelligence collective n’éprouve pas le besoin d’afficher un statut particulier ou de manifester son pouvoir, sauf si ce comportement est approprié pour échanger à un autre niveau, valoriser la conscience, la connaissance et l’intelligence.
  • L’intelligence collective est responsable, tout en prenant soin de son environnement.
  • L’intelligence collective est flexible, mobile et a intégré la notion de changement comme une donnée de base de la vie professionnelle.

 

  • L’intelligence collective fonctionne principalement en pro-activité et sur un mode créateur, en tenant compte des conséquences à long terme.
  • L’intelligence collective se simplifie la vie et bâtit des systèmes de haute performance qui reposent le plus possible sur la simplicité et l’efficacité (plutôt que sur le pouvoir, le prestige, la sécurité etc…)
  • L’intelligence collective utilise beaucoup les nouvelles technologies pour pouvoir fonctionner.
  • L’intelligence collective évite le gaspillage et la consommation à outrance.

 

  • L’intelligence collective manifeste une grande diversité d’intérêts et fait ce qu’il a envie de faire sans trop se préoccuper de ce qui est « populaire » ou valorisé par les autres.
  • L’intelligence collective favorise les états d’être, de présence et privilégie ressenti.
  • L’intelligence collective fonctionne en motivation intrinsèque et est peu sensible aux pressions extérieures et aux jugements, critiques.
  • L’intelligence collective est orientée solutions et favorise l’approche positive.

 

Dans l’intelligence collective, l’apprentissage ne se fait pas uniquement via l’observation et la participation, mais également par la simple expérience d’être. La personne fait confiance à son intuition et à son instinct et permet à son esprit de fonctionner à la fois sur des bases conscientes et inconscientes. Les personnes semblent concevoir la vie elle-même comme un chemin d’évolution, basé avant tout sur des savoir-être.

 


Les 27 et 28 janvier. La société pour les organisations apprenantes organise:

http://www.viadeo.com/fr/event/0061sd3pm0oi4285/seminaire-mario-cayer-leadership-conscience-et-pleine-conscience


En quoi le coaching et le team building sont-ils des catalyseurs du développement de l’intelligence collective ?

Le coaching et le team-building proposent une approche générique capable de traverser et de toucher tous les niveaux de l’organisation, afin d’en modifier le programme génétique. Ils deviennent ainsi des ingrédients majeurs, sinon le moteur même, du déploiement de l’intelligence collective de l’organisation. Les capacités collectives ne sauraient être conçues comme une machine. Elles ne peuvent se développer qu’à travers un processus d’apprentissage et de co-construction impliquant le plus grand nombre possible d’acteurs, lesquels doivent pouvoir exprimer leurs visions, leurs doutes et leurs besoins. Ainsi le travail de coaching et de team-building sert-il à construire à la fois les champs des possibles pour l’organisation et laconfiance des acteurs dans leur capacité à ouvrir des horizons nouveaux.

La réussite de la mise en place d’actions, de processus cibles ou de méthodes de management restera toujours dépendante, d’une part, de leur pertinence par rapport au contexte (technique, organisationnel, culturel), d’autre part, de l’interprétation qu’en feront les acteurs en fonction de leur propre structure psychique et relationnelle. Les démarches d’accompagnement présentent à cet égard un intérêt énorme : elles créent de la cohérence et du sens entre ces différents niveaux de la réalité de l’entreprise.

Voir site de: Vincent Lenhart


%d blogueurs aiment cette page :