Entrer dans cette forme de dialogue intersubjectif engendre:

● D’être présent à ce qui se passe dans l’instant.

● D’être disposé à demeurer dans le chaos.

● De garder l’espace ouvert à soi et aux autres.

● D’accueillir sa propre violence et prendre conscience de ses propres projections sur l’autre.

● De s’asseoir dans l’actuel  et le non-savoir et d’oser le mélange des savoirs,

● D’être disposé à écouter attentivement, respectueusement, sans jugement.

● D’entrer dans une forme de sagesse du moment.

● D’être courageux et prêts à co-créer et co-animer avec d’autres,

● D’être en mesure de discerner entre réaction et la contribution à l’ensemble.