Par Clark G.KHADIGE, dba, desg
NOTES IMPORTANTES ET AVERTISSEMENT
Le glossaire qui suit est tiré de recherches conduites lors de la préparation de la thèse doctorale de l’auteur. Au fil de ces recherches, les définitions des types d’intelligence ont été soit copiées d’articles trouvés sur le web ou dans divers ouvrages, soit établies par l’auteur lui-même.
Certaines définitions n’ont pas été référencées, par erreur ou par oubli. L’auteur prie les auteurs de ces définitions de l’en excuser et de lui en attirer l’attention afin que les corrections puissent être faites et leur rendre ainsi hommage.
Ce glossaire comporte près de 248 définitions
Merci.

Intelligence[1]
–     Capacité à repérer, (et savoir utiliser), un lien, à savoir lire au sens le plus large.
–     Faculté de connaître, de comprendre.
–     Ensemble des fonctions mentales ayant pour objet la connaissance conceptuelle et rationnelle, (par opposition à sensation et intuition). (Dictionnaire Petit Robert),
–     Faculté de discerner les liens de cause à effet et d’établir les importances relatives.
–     Terme pour désigner toutes les fonctions ayant trait à. l’aide à la décision.
–     Capacité à répondre de façon adaptée, créative et harmonieuse à des situations nouvelles créées par l’environnement.
–     Capacité d’apprendre, aptitude à utiliser des objets en dehors de leur application initiale.
–     Habilités mentales associée à des opérations cognitives
–     Capacité à trouver rapidement plusieurs solutions possibles (et efficaces) à des situations difficiles.
–     Aptitude à appréhender et organiser les données de la situation, à mettre en relation les procédés à employer avec le but à atteindre, à choisir les moyens ou à découvrir les solutions originales qui permettent l’adaptation aux exigences de l’action, (Trésor de la Langue Française).
–     Aptitude d’un être vivant à s’adapter à des situations nouvelles, (Petit Robert).
–     Qualité de l’esprit qui comprend et s’adapte facilement, (Petit Robert).
–     Faculté de comprendre et de saisir par la pensée, (Petit Larousse),
–     Aptitude à s’adapter à une situation, à choisir en fonction des circonstances et la capacité de comprendre et de donner un sens à telle ou telle chose, (Petit Larousse),
–     Ensemble d’aptitudes cognitives servant à acquérir des connaissances, à les mémoriser et à utiliser les éléments de sa propre culture pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne et pour s’adapter rapidement tant à un milieu stable qu’à un milieu en transformation[2].
–     En gestion des entreprises: Facteur d’évaluation important de postes exigeant des tâches complexes et dont l’exécution demande beaucoup de planification[3].
–     L’intelligence est la capacité d’adaptation à une situation donnée[4]
–     Capacité à  « lire à l’intérieur de… » en allant au-delà des apparences en ayant une vision pénétrante du réel.
–     Aptitude à discerner et hiérarchiser l’Important et le Secondaire, à éliminer l’accessoire pour sélectionner l’Essentiel
–     Capacité à simplifier un problème, tout en ne négligeant pas la complexité qui lui est inhérente.
–  Aptitude à composer les moyens avec la fin, tout en tenant compte des circonstances.
–  Ouverture d’Esprit :
Ø  être capable d’accepter la contradiction et de  reconsidérer éventuellement sa position;
Ø  à recomposer la stratégie en fonction de situations nouvelles ou inattendues.
–        Aptitude à Imaginer, c’est à dire à transposer un instrument, une idée ou une méthode existante pour lui donner une finalité nouvelle.
–        Capacité d’élaborer des Scénarios, en tenant compte de l’ensemble des contraintes et des contradictions, en recherchant toujours le point d’équilibre entre réalités, potentialités et finalités.
–        Capacité à Transgresser le système, à ne pas se laisser duper par les habitudes et les idées reçues; à dominer craintes et peurs pour rechercher efficience réelle et non l’efficacité à court terme et à tout prix.
Intelligence Abstraite[5] :
–     partie de l’Intelligence Générale qui traite de l’Intelligence Logique, Verbale, Spatiale et Imaginative,
–     capacité de comprendre et de manipuler à l’aide de symboles verbaux et mathématiques[6],
Intelligence Académique : état du niveau d’intelligence développé par l’état des connaissances académiques, (éducation scolaire, éducation universitaire).
Intelligence Active :
–        Qui agit, qui exerce une activité,
–        Qui agit avec énergie, dynamisme,
–        Qui comporte une ou des activités,
–        Qui encourage l’esprit d’initiative,
–        Qui manifeste de l’efficacité,
–        Qui est énergique, optimiste, attiré par l’action.
Intelligence Acquise : état de l’évolution du quotient d’intelligence sous l’influence des facteurs d’éducation et d’expériences diverses, et apportée par trois formes de cultures complémentaires, (générale, académique et professionnelle).
Intelligence Adaptatrice : capacité de s’adapter rapidement à un environnement en fonction de la connaissance des facteurs prédominants de cet environnement et de la flexibilité comportementale de l’entreprise.
Intelligence Administrative : capacité de gérer les fonctions de Planification, d’Organisation, de Direction et de Contrôle.
Intelligence Altruiste : proche des Intelligences Emotionnelle, Emotive et Empathique, c’est une faculté de penser aux autres et de vouloir faire le bien dans le but de promouvoir un visage humain conscient des besoins et souffrances des autres,
Intelligence Ambitieuse : volonté d’évolution, de développement, de différenciation, de distinction et de positionnement ultime.
Intelligence Amplifiée : Capacité d’augmenter et d’étendre les capacités intellectuelles humaines, en particulier les capacités cognitives des groupes.
Intelligence Analytique :
–        capacité d’observation et de réflexion d’une entreprise ou d’un individu, de situations, de crises ou de conflits en déterminant les causes, les sources, les faits et les conséquences,
–        capacité de comprendre l’interrelation entre fonctions, entre faits apparents, etc.
Intelligence Anticipative :
–        capacité à comprendre, à prévoir et à « pro» agir en fonction de la connaissance acquise de la manière de penser de la concurrence.
–        faculté de prévoir d’une situation en vue d’y faire face le moment venu
Intelligence Anticipatrice : capacité de mise à exécution avant le moment prévu,
Intelligence Apprenante : forme d’intelligence dont se sert une entreprise afin de cumuler les connaissances nécessaires dans un apprentissage, applicables aux fonctions de gestion.
Intelligence Artificielle : domaine de recherche faisant appel à des techniques informatiques et à des recherches développées en Sciences Humaines.
Intelligence Artistique : aptitude à comprendre l’intérêt d’introduire l’art dans l’entreprise ou auprès des consommateurs comme moyen d’attraction dans le but de vendre[7],
Intelligence Assistante : capacité d’apporter des éléments nouveaux afin d’aider à mieux accomplir les taches,
Intelligence Associative : faculté de pouvoir réunir des données afin de trouver une réponse ou un moyen de travail,
Intelligence Auditive : capacité de savoir bien écouter afin de comprendre, d’associer et de tirer des conséquences rapides lors d’un échange communicationnel,
Intelligence Automate ou de Réflexes : état d’accomplissement d’activités par réflexes habituels sans apport mental.
Intelligence au Travail : capacité de comprendre les tâches à accomplir, à les développer et à créer de nouvelles méthodologies d’application.
Intelligence Capitalisante : capacité de compiler les informations, les catégoriser et les rendre accessibles et utiles rapidement.
Intelligence Capitalistique : aptitude à maîtriser les dimensions capitalistiques de l’entreprise pour les actionnaires[8].
Intelligence Caritative : faculté de l’entreprise à prendre des décisions de nature caritative pour participer à des événements de mécénat[9].
Intelligence Charismatique : capacité à présenter l’entreprise sous un visage de leader.
Intelligence  des Choix : faculté de l’entreprise à effectuer des choix dans les prises de décisions.
Intelligence Culturelle : capacité d’introduire et de valoriser la culture dans l’entreprise afin de développer les connaissances générales et les compétences des ressources humaines[10].
Intelligence Cartésienne : qui rend capable de résoudre un problème, par la réflexion et la logique.
Intelligence Classificatrice : capacité de pouvoir classifier des données ou informations en fonctions de critères préétablis
Intelligence Classique : forme d’intelligence commune à toutes les entités et qui ne diffère en rien de ce que la concurrence applique ou utilise,
Intelligence Cohérente : capacité de réunir des acteurs ou des éléments afin d’accomplir des tâches et agir en harmonie,
Intelligence Collaborative : faculté permettant aux collaborateurs d’une l’entreprise de réunir et de partager leur savoir-faire pour mener à bien un projet ou optimiser leur travail quotidien[11].
Intelligence Collaboratrice :
–          Faculté d’une entreprise à réunir des formes d’intelligence avec des informations afin de mieux établir des politiques de travail ou des stratégies diverses
–          Faculté de faire travailler ensemble des individus, des éléments ou des composants divers.
Intelligence Collective : désigne les capacités cognitives d’une communauté résultant des interactions multiples entre les membres, ou agents,
Intelligences Collectives : Ensemble des intelligences individuelles ajoutées à un ensemble d’intelligences diverses aboutissant à la performance ultime de l’entreprise,
Intelligence Communicative : capacité de communiquer,
Intelligence Communicatrice :
–        qui met en communication.
–        faculté de pouvoir faire passer un message médiatique, par la parole et le comportement.
Intelligence Comparative : Capacité de réunir les éléments et les moyens nécessaires à une comparaison dans le but de faire un choix et d’une prise de décisions,
Intelligence Comparatrice : capacité d’utiliser des outils de comparaison afin d’identifier des différences notoires entre deux ou plusieurs éléments ou parties en présence.
Intelligence Comportementale :
–        Manière de se comporter, de se conduire,
–        Attitude qui implique personnalité et identité,
–        Ensemble des manifestations objectives de l’activité
–        Capacité[12] de juger les gens, décoder les indices sociaux, dont les expressions faciales, les inflexions de la voix, la posture et les gestes (O’Sullivan, Guildford et de Mille -1965),
–        Capacité à savoir faire face aux différentes situations.
Intelligence Compétitive:
–        Capacité nécessaire pour faire face à la concurrence,
–        Faculté de soutenir facilement la comparaison en matière de concurrence,
–        Processus d’obtention et d’analyse de l’information compétitive de sources publiquement disponibles pour aider à réaliser les objectifs de l’organisation[13].
Intelligence Conceptuelle :
–        faculté par laquelle la conception d’un produit ou d’un service est imaginé et concrétisée.
–        faculté d’analyse et d’interprétation pour résoudre les problèmes
Intelligence Conceptrice :
–        faculté de prendre la responsabilité de réaliser quelque chose
–        faculté d’être le premier à réaliser quelque chose
–        faculté d’inventer, de créer quelque chose de nouveau
Intelligence Conceptive: capacité ce créer des concepts applicable à des situations données,
Intelligence Concrète: capacité de comprendre et de manipuler les objets,
Intelligence Concurrentielle : faculté de concevoir des stratégies permettant à l’entreprise de se pourvoir de compétitivité sur les marchés d’opérations,
Intelligence Conative : capacité de tirer des analyses de la conation, (philosophie de l’effort), afin de mieux percevoir, de mieux concevoir et de mieux appliquer de nouvelles approches en management,
Intelligence Consensuelle : capacité de prendre en considération un ensemble d’opinions, d’avis ou même d’Intelligences afin de prendre des décisions ou des mesures adéquates,
Intelligence Conservative : faculté de pouvoir conserver des informations dans des banques de données,
Intelligence Constructive :
–        faculté de tirer des avantages de diverses situations et de les utiliser à l’élaboration de quelque chose de nouveau,
–        capacité de participer à des activités imposées et d’en prendre son parti dans un objectif profitable.
Intelligence Coordinatrice : faculté de coordonner des éléments actifs
Intelligence Coopérative : faculté de faire coopérer des éléments de travail dans un ensemble cohérent dans un but précis
Intelligence Coopératrice : faculté de faire coopérer des formes d’intelligence en groupe ou en collectivités.
Intelligence Corporelle ou Kinesthésique :
–        capacité d’apprendre par la pratique, de bien manipuler les objets, d’utiliser le corps pour exprimer ses émotions comme en danse ou en sport.
–        capacité d’utiliser son corps ou une partie de son corps pour exprimer une idée ou un sentiment, pour réaliser une activité ou pour créer.
Intelligence Correctrice : faculté permettant de corriger des erreurs en cours,
Intelligence Créative :
–        Capacité d’invention, d’innovation,
–        Capacité à trouver des solutions efficaces et inattendues à des situations ou à des problèmes, (Intelligence-creative.com)
–        Capacité à produire quelque chose d’original (ou de nouveau) et d’utile
Intelligence Créatrice : capacité de rechercher, de créer ou d’inventer quelque chose d’utile.
Intelligence Cristallisée :
–        Capacité de développement sous l’effet de l’expérience,
–        Application à la situation présente de l’accumulation des expériences antérieures.
–        Ensemble des aptitudes intellectuelles qui permettent principalement d’utiliser les connaissances acquises, comme le langage[14]
Intelligence Curieuse : faculté de rechercher des causes, des faits et des effets afin de mieux comprendre des situations particulières,
Intelligence d’Affaires : L’intelligence d’affaires vise à améliorer la prise de décision stratégique des gestionnaires en leur permettant d’exploiter plus efficacement diverses sources de données pour obtenir une meilleure connaissance de leur organisation et de leur environnement concurrentiel[15].
Intelligence d’Ecoute : faculté de reconnaître les éléments de l’écoute : identification, prise de connaissance, compréhension, mémorisation, action ou réaction,
Intelligence d’Entreprise :
–     Ensemble des formes d’intelligence que l’entreprise utilise pour gérer ses affaires internes et externes,
–     Caractéristique d’une entreprise à comprendre et à profiter de caractéristiques existants au profit de sa diversité d’activité et à celui de son évolution.
Intelligence de l’Entreprise : faculté d’une entreprise à comprendre, à appliquer, à agir et à réagir, à analyser les informations qu’elle recueille afin d’optimiser ses moyens de réussite et de performance.
Intelligence d’Evaluation et de Contrôle : capacité d’analyser des résultats en fonction de vérifications des étapes et des actions de performance des taches et des moyens utilisés,
Intelligence d’Intoxication : capacité de diffuser des informations inexactes à un marché concurrentiel, afin de dérouter la concurrence et de lui faire perdre du temps, (en marketing  cette intelligence se traduit par l’introduction de « souris » sur le marché, ou de fausses informations sur de faux produits innovateurs).
Intelligence d’Organisation :
–          Forme d’intelligence qui permet d’organiser dans le sens de mettre en ordre, et qui est  formée de trois formes d’intelligences : organisationnelle, organisatrice et organisative.
–          Prendre en charge et coordonner la préparation et le déroulement d’une action ou d’une activité. (Microsoft® Encarta® 2006).
Intelligence de Cohésion : capacité de réunir pour faire agir en cohérence et en harmonie,
Intelligence de Compétence : ensemble des types d’intelligence qui permettent de rendre un individu plus compétent ou une entreprise plus performante.
Intelligence de Compromis : faculté de proposer quelque chose qui puisse être accepté par tous sans nécessairement satisfaire tout le monde,
Intelligence de Confiance : capacité à établir des liens de confiance entre un individu ou une entreprise avec les partenaires du marché.
Intelligence de Contenu : Recherche, traitement et diffusion de renseignements sur les clients utiles à l’entreprise pour développer des programmes de sélection, de conquête et de fidélisation des clients cibles.
Intelligence de Contrôle : faculté de vérifier avec minutie ou de revoir chaque étape de travail, chaque élément, chaque place afin d’éviter les erreurs de synchronisation,
Intelligence de l’Organisation : Intelligence de l’Entreprise
Intelligence de la Machine : ensemble des éléments, des fonctions et des moteurs permettant à une machine d’opérer,
Intelligence de la Complexité : capacité de concevoir des relations entre des agents de travail afin de faciliter des liens de travail efficaces,
Intelligence de Marché : capacité de comprendre en profondeur, à la fois qualitativement et quantitativement, les relations partenariales existantes entre les différents acteurs et leurs cibles, à l’interne et à l’externe,
Intelligence de Méthodologie : capacité de pouvoir appliquer une méthode de travail,
Intelligence de Réflexion : capacité d’une entreprise à s’analyser elle-même,
Intelligence de Réflexes : voir Intelligence Automate.
Intelligence de Résilience : capacité de pouvoir concevoir des moyens ou des solutions nécessaires à des crises et de pouvoir les appliquer au moment voulu.
Intelligence de Survie : capacité de pouvoir vaincre des obstacles, des les annihiler ou de les affaiblir, afin de pouvoir continuer une activité en cours,  en cas de crise économique
Intelligence de la Performance : faculté de pouvoir concevoir des moyens performants afin de permettre à l’entreprise d’avoir un positionnement compétitif,
Intelligence du Marché : capacité qu’ont les marchés à réagir ou à s’adapter aux activités appliquées par une entreprise,
Intelligence du Système : capacité que peut avoir un système lui permettant d’opérer indépendamment ou sous commandes,
Intelligence de Transition : capacité à passer d’un état à un autre.
Intelligence du Cœur : capacité de définir, de comprendre et d’appliquer le pouvoir de l’émotion et de le canaliser comme source d’énergie, de créativité et d’influence,
Intelligence du Risque : capacité de se lancer dans des activités ou dans des marchés en jouant la carte du risque économique.
Intelligence Décisionnelle : capacité de prendre un parti, faire un choix, rapidement et fermement,  de prendre une décision.
Intelligence Désorientée : manque observé d’informations qui ne permet pas de prendre des décisions d’actions fermes et définitives.
Intelligence Développante : faculté de créativité permettant d’améliorer et de développer certaines activités ou tâches de travail,
Intelligence Dictatoriale ou Intelligence Totalitaire : forme d’Intelligence de type agressif qui impose et qui ne permet aucune contradiction ou opposition,
Intelligence Différentielle : faculté de pouvoir faire la distinction entre des éléments, des composants ou des concepts d’activités ou d’action en isolant leurs différences.
Intelligence Directive : forme d’intelligence qui conçoit et donne des indications qu’une entreprise suit au sein de ses stratégies ou procédures.
Intelligence Directionnelle : forme d’intelligence qui donne des choix d’orientation aux stratégies ou aux activités de l’entreprise garantissant autant que possible la réalisation des objectifs fixés.
Intelligence Directrice : capacité de diriger un ensemble d’activités professionnelles à travers les compétences des ressources humaines disponibles dans l’entreprise,
Intelligence Distinctive : faculté d’isoler des particularités lors de la comparaison entre divers éléments, composants, états, activités ou actions.
Intelligence Distribuée :
–          Capacité de développement des niveaux d’intelligence des ressources humaines par un développement des compétences acquises par des formations professionnelles.
–          Signifie aussi, la diffusion d’informations de type confidentiel.
–          Caractéristique d’un système informatique dont la puissance de traitement est répartie entre plusieurs ordinateurs autonomes, qui travaillent à la fois pour leur bénéfice propre et pour le bénéfice du réseau d’ordinateurs par lequel ils sont reliés
Intelligence en Entreprise : existence de différentes formes d’Intelligences existantes en entreprise,
Intelligence Economique,  qui se définirait comme l’aboutissement, l’organisation des diverses disciplines liées à la recherche et à la gestion de l’information dans le but de cerner précisément l’environnement concurrentiel de l’entreprise.
Intelligence Educative : capacité de pouvoir enseigner,
Intelligence Educatrice : capacité de pouvoir faire assimiler les connaissances à des individus, lors de sessions de training ou de formation,
Intelligence Efficace : niveau d’intelligence nécessaire capable de donner de bons résultats.
Intelligence Efficiente : faculté d’utiliser des banques de données dans la réalisation des objectifs,
Intelligence Emotionnelle :
–        Intelligence qui crée des rapports d’émotion dans les relations humaines, [QE],  et qui détermine votre capacité de reliance aux autres.
–        Capacité à contrôler ses sentiments et émotions et ceux des autres, à faire la distinction entre eux et à utiliser cette information pour orienter ses pensées et ses gestes. (Intelligence-creative.com).
–        Habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres[16].
Intelligence Emotive :
–        capacité de  sensibiliser les différents acteurs du marché pour atteindre l’objectif de stimulation des processus d’action, et qui comporte des arguments affectifs,
–        qui peut déclencher des émotions,
Intelligence Empathique : capacité à ressentir ce que ressentent les autres.
Intelligence Ethique : capacité de soutenir et de  promouvoir certaines valeurs sociales comme le respect, la franchise et l’honnêteté,
Intelligence Expressive : faculté de pouvoir utiliser des expressions « choc » afin de mieux marquer un impact.
Intelligence Externe : faculté qu’ont les entreprises à comprendre et à analyser les relations partenariales existantes sur un marché concurrentiel, et celle  d’en comprendre les facteurs existants et influents. Son rôle principal est de stimuler des processus d’action, (choix, prise de décision, achat, etc.).
Intelligence Expérimentale : capacité de diriger des recherches et des expériences afin de confirmer ou infirmer des acquis,
Intelligence Evaluative : capacité d’attribuer une valeur à quelque chose,
Intelligence Evaluatrice : faculté de porter un jugement sur les résultats d’une action accomplie,
Intelligence Evocatrice : capacité de pouvoir suggérer,
Intelligence Fabricatrice : voir Intelligence Pratique,
Intelligence Faible : niveau d’intelligence insuffisant à l’accomplissement d’un objectif,
Intelligence Financière : capacité de gérer au mieux les avoirs financiers, et de savoir optimiser le choix des investissements rentables,
Intelligence Fluide :
–        capacité de trouver des solutions nouvelles à des problèmes nouveaux,
–        capacité d’apprendre des choses nouvelles, (Cattell et Horn).
–        Ensemble des aptitudes intellectuelles qui permettent principalement de produire des réponses à des situations nouvelles.
Intelligence Fonctionnelle : faculté de travailler indépendamment sous l’influence d’un moteur ou de motivations internes,
Intelligence Froide : faculté de pouvoir penser et réfléchir sans apport affectif,
Intelligence Gagnante, (Successful Intelligence),  ou Intelligence Rusée, (en grec metis) :
–          Faculté de choisir des stratégies comportant suffisamment d’avantages pour assurer un succès, une réussite.
–          Combinaison de cinq types d’intelligence, (créative, pratique, relationnelle, concurrentielle et logique), permettant à l’entreprise de concevoir et d’appliquer des stratégies gagnantes[17],
Intelligence Générale : voir Intelligence Collective,
Intelligence Gestionnaire : faculté de pouvoir créer une relation tripartite entre les fonctions d’Administration, celles de Commercialisation et les Ressources de l’entreprise afin de gérer au mieux toutes les activités existantes,
Intelligence Humaine : capacité de tout individu humain de comprendre l’environnement, de s’y adapter et d’en développer une expérience et une culture évoluante,
Intelligence Imaginative : capacité de penser à des choses nouvelles et innovatrices,
Intelligence Impactuelle : faculté de créer un impact suffisamment fort et stimulant afin d’entraîner un acte positif et immédiat d’action,
Intelligence Improvisationnelle : faculté de pouvoir improviser, ou trouver une solution ou une échappatoire, lors de situations difficiles.
Intelligence Indépendante : capacité de pouvoir travailler ou opérer certaines activités sans tenir compte d’ordres ou de critères d’interférences,
Intelligence Individuelle :
–        niveau ou quotient d’intelligence de chaque individu travaillant dans l’entreprise et dont la somme totale constitue l’Intelligence Collective,
–        quotient d’intelligence que chaque individu possède depuis sa naissance et qui se développe avec le temps, sous influences sociale, académique, etc.…
Intelligence Inférieure : intelligence peu riche en connaissances, peu perceptive et peu comprenante des causes et des facteurs des événements existant dans l’entourage proche,
Intelligence Influente : capacité d’agir sur des personnes, des actions ou des éléments divers,
Intelligence Informationnelle
–        Capacité d’informer, ou de s’informer.
–        Capacité de diffuser des renseignements ou un ensemble de renseignements qu’on possède.
Intelligence Informative : faculté de donner des informations afin d’éclaircir des données particulières,
Intelligence Informatrice : capacité à recueillir et à fournir des informations,
Intelligence Innée : quotient d’intelligence qui vient à la naissance et qui sera développée dans l’entourage familial, social, éducationnel et professionnel.
Intelligence Innovatrice : capacité de concevoir et d’introduire quelque chose de nouveau dans le but de changer les habitudes,
Intelligence Institutionnelle :
–        Pour mieux réguler les systèmes et organisations dans un monde en réseau[18],
–        Ensemble d’Intelligences relatives aux institutions
–        Intelligence d’Entreprise
Intelligence Intéressée : faculté de découvrir où peut résider l’intérêt d’une entreprise à participer à des activités externes aux siennes. Elle est proche de l’Intelligence Opportuniste.
Intelligence Interactive : faculté de pouvoir mettre en action simultanément ou alternativement différentes actions ou personnes avec pour objectif la réalisation d’un but spécifique,  (ça me paraît très critiquable
Intelligence Interne : faculté de concevoir des politiques de gestion des ressources humaines profitables aux deux parties, (employés et direction). Son rôle principal est de stimuler une productivité à une échelle individuelle.
Intelligence Interculturelle : capacité naturelle d’un individu à interpréter les gestes et les comportements d’autres individus qui lui sont familiers[19].
Intelligence Introspective : forme d’intelligence regroupant les intelligences interpersonnelle, intuitive et communicative,
Intelligence Intuitive[20] :
–        faculté de pressentir ou de deviner des évolutions possibles ou des risques managériaux et financiers affectant l’activité.
–        capacité de réception, de compréhension des informations menant à une anticipation des mouvements d’autrui.
–        Elle[21] se définit comme la combinaison singulière de quatre aptitudes : La capacité de penser de façon holistique afin de dépasser la pensée traditionnelle fragmentée qui tend à réduire l’entreprise à une entité essentiellement économique / La capacité de penser de façon paradoxale, en particulier ne pas opposer raison à instinct, mais bien au contraire, à en comprendre la complémentarité /  La capacité d’observer et être à l’écoute de nos sens pour enrichir le processus analytique de nos perceptions subtiles,  c’est-à-dire au-delà des apparences / La capacité à diriger par influence et non par imposition suivant l’idée que nous sommes en relations avec un monde en évolution permanente et que notre relation avec le monde est elle-même essentiellement évolutive.
Intelligence Intégrante : capacité de modifier une structure, un comportement dans le but d’appartenir à un environnement comme étant un élément naturel.
Intelligence Intégrative :
–        faculté de pouvoir intégrer des changements,
–        faculté d’adaptation à un environnement nouveau permettant à une entreprise de s’intégrer au contexte environnemental
Intelligence Intégratrice :
–        faculté de créer et d’intégrer des changements ou des nouveautés dans un processus en marche,
–        capacité d’intégrer des composants nouveaux dans un contexte particulier, ancien ou nouveau.
Intelligence Intoxicative : capacité de créer des informations dénuées de fondement et de réalité afin de confondre et de dérouter la concurrence pendant une période donnée.
Intelligence Intoxicatrice : faculté de réussir à intoxiquer un marché concurrentiel grâce à la diffusion de fausses informations,
Intelligence Interpersonnelle
–        capacité de comprendre les motivations et les sentiments des autres.
–        capacité permettant à l’individu d’agir et de réagir avec les autres de façon correcte.
–        amène à constater les différences de tempérament, de caractère, de motifs d’action entre les individus.
–        permet l’empathie, la coopération, la tolérance et de détecter les intentions de quelqu’un sans qu’elles soient ouvertement avouées.
–        permet de résoudre des problèmes liés à nos relations avec les autres;
–        permet de comprendre et de générer des solutions valables pour les aider.
Intelligence Intrapersonnelle
–        capacité de se comprendre et d’utiliser cette compréhension pour mieux vivre.
–        forme d’intelligence intuitive, instinctive, qui puise ses fondements dans les parties les plus anciennes et inconnues de notre cerveau. Elle sollicite plus le champ des représentations et des images que celui du langage.
–        capacité de se penser, de se connaître, de se construire une identité personnelle.
–        capacité d’avoir une représentation de soi aussi fidèle que possible et d’en tenir compte efficacement.
–        capacité que l’on cherche à développer à travers les activités comportementales et/ou spirituelles telles que le yoga etc.
Intelligence Justificatrice : capacité d’apporter un motif ou une preuve pour quelque chose,
Intelligence Justificative : capacité d’attester ou de prouver la réalité de quelque chose,
Intelligence Léonardienne : capacité de réfléchir et de tâtonner afin d’aboutir à une solution[22].
Intelligence Linguistique : capacité de former des mots ou des termes,
Intelligence Logique : C’est la faculté d’un individu à résoudre une situation complexe, en la décomposant en une série de problèmes simples et liés entre eux[23].
Intelligence Mathématique : capacité d’utiliser les nombres efficacement et de bien raisonner, (appelée aussi le raisonnement),
Intelligence Machiavélienne[24] : capacité de faire sentir aux autres la bonne solution, de les impliquer et leur faire partager l’enthousiasme.
Intelligence Machiavélique :
–       Capacité de manipuler, de créer certaines machinations dans le but d’atteindre des objectifs douteux.
–       Mesure dans laquelle une organisation est pragmatique, maintient une certaine distance émotionnelle et pense que la fin peut justifier les moyens[25].
Intelligence Mécanique : état d’accomplissement d’un travail par routine et où la réflexion personnelle est réduite à son minimum,
Intelligence Mécaniste : forme d’intelligence entrainant un mécanisme de routine
Intelligence Modélisante : faculté de pouvoir modéliser des systèmes de travail,
Intelligence Modifiante : faculté de pouvoir apporter des changements notables durant l’accomplissement de tâches ou d’activités diverses,
Intelligence Morale : capacité de distinguer entre le bien et le mal. (Coles, 1997; Hass, 1998).
Intelligences Multiples : Groupe d’intelligences formé par les intelligences cognitive, sociale, émotionnelle et culturelle.
Intelligence Musicale : capacité de comprendre la musique et de s’exprimer par elle, de penser avec rythmes et mélodies, faire attention à l’harmonie d’un ensemble.
Intelligence Naturaliste :
–        capacité de comprendre, de classer et d’expliquer la nature, de classifier, de discriminer, de reconnaître et d’utiliser les connaissances sur l’environnement naturel, sur les animaux, sur les végétaux ou sur les minéraux,
–        habileté à reconnaître des traces d’animaux, des modèles de vie dans la nature, à trouver des moyens de survie
Intelligence Négociatrice : capacité de pouvoir et de savoir utiliser des arguments de conviction afin de réussir une transaction commerciale,
Intelligence Néfaste : forme d’intelligence qui ne profite pas à l’entreprise, mais qui, au contraire, lui porte tort,
Intelligence Négative : forme d’intelligence qui ne donne pas les résultats escomptés ou des résultats opposés aux attentes prévues.
Intelligence Opérationnelle: Prête à être mise en service, utilisable, 
Intelligence Opportuniste : attitude qui consiste à profiter de toutes les occasions pour se procurer un avantage sans hésiter à transgresser les règles de la morale. Elle offre souvent un sens péjoratif. 
Intelligence Optimisante : faculté de pouvoir maximiser critères, éléments ou moyens de travail,
Intelligence Organisationnelle : capacité d’utiliser des méthodes et disposition qui contribuent au bon fonctionnement d’une entreprise,
Intelligence Organisative : capacité de concevoir des plans ou des arrangements en vue d’atteindre des buts définis,
Intelligence Organisatrice : faculté de savoir et de pouvoir diviser l’activité de l’entreprise en tâches  diverses, 
Intelligence Orientante : capacité de guider vers des objectifs ou des buts différents,
Intelligence Participative : faculté de pouvoir réunir les compétences et connaissances individuelles au sein d’un même processus d’échange permettant la prise de décision commune et, par suite, une responsabilisation générale et non plus unipolaire.
Intelligence Patiente : faculté de savoir attendre le moment pour agir, 
Intelligence Pédante : capacité de donner l’impression de culture et de connaissance avancée, sans fondement réel. 
Intelligence Pédagogique : faculté de bien expliquer des données et des enjeux, afin de faciliter la compréhension et la participation à l’atteinte de buts ou d’objectifs,
Intelligence Perceptive : capacité de percevoir des aboutissements,
Intelligence Performante : qualité d’une forme d’intelligence qui permet de réussir,
Intelligence Persévérante : faculté persistante et constante dans l’obstination à suivre une résolution, 
Intelligence Planificative : faculté de préparer des plans futurs utile à l’atteinte d’objectifs divers,
Intelligence Planificatrice : capacité de préparer des plans et des politiques de gestion, des stratégies, des activités, etc. 
Intelligence Potentielle : forme d’Intelligence inerte qui nécessite un stimulant externe pour apparaître et agir.
Intelligence Pragmatique : qui privilégie l’action pratique, l’adaptation au réel et la recherche de l’efficacité, plutôt que des considérations théoriques ou idéales, dont l’application pratique est adaptée aux faits, à une situation particulière ou à la vie courante
Intelligence Pratique[26] :
–          faculté de pouvoir reproduire des tâches, ou des activités, liées à des situations diverses, sans aucun apport préalable de connaissances ou d’expériences,
–          Capacité de translater la théorie en pratique et les idées abstraites en réalisations pratique[27]
Intelligence Précautionneuse : faculté qui permet d’interdire toute action dont l’innocuité n’est pas certaine ou de rejeter toute mesure ou action présentant un risque éventuel,
Intelligence Prédictive : capacité de pouvoir prévoir des résultats, des conséquences ou des situations futures,
Intelligence Prévisionnelle : capacité de considérer l’intervention de facteurs inattendus,
Intelligence Prévisionniste : faculté de considérer et de préparer des éléments en fonctions d’activités futures,
Intelligence Prévoyante :
–        faculté que possède l’entreprise d’envisager et de planifier,
–        capacité de prendre des précautions qui permettent d’assurer l’avenir
–        capacité d’envisager ce qui peut arriver et celle de prendre les mesures adéquates.
Intelligence Proactive : faculté de préparer des actions avant la concurrence suivant une prévision des mouvements de cette concurrence.
Intelligence Productrice : capacité de pouvoir produire,
Intelligence Productive : faculté de développement de la productivité personnelle et collective,
Intelligence Professionnelle : faculté issue de l’expérience professionnelle tirée d’une seule activité, permettant d’appliquer des méthodes de travail éprouvées,
Intelligence Projectrice : capacité de diffuser une valeur de soi, une image ou un comportement sur un public externe,
Intelligence Prospective :
–        Pour comprendre et orienter la mutation[28]
–        Capacité d’une entreprise à concevoir des stratégies de recherche et d’implémentation d’activités profitables.
Intelligence Prospectrice : Faculté d’une entreprise à rechercher de nouveaux prospects ou de nouvelles opportunités dans des marchés divers à travers les créneaux non exploités par la concurrence.
Intelligence Protectrice : capacité de développer des moyens de sécurité face à des incertitudes et aux risques à courir.
Intelligence Prudente : faculté de prévenir les erreurs ou les dangers possibles,
Intelligence Pyramidale : capacité de gérer suivant un axe vertical, par une échelle hiérarchique, (gestion autocratique),
Intelligence Psychologique : faculté de comprendre et d’appréhender les réactions et mouvements du comportement humain issus de la nature humaine dans des situations particulières ou sous l’action de stimuli externes.
Intelligence Qualitative : capacité de pouvoir sélectionner les éléments de qualité utilisables dans des activités d’importance diverse,
Intelligence Radicale : capacité d’agir sur les causes profondes des effets que l’on veut modifier,
Intelligence Rationnelle : capacité ou faculté d’utiliser la raison comme moyen de réflexion,
Intelligence Réactive : capacité à prendre des décisions en réaction à des activités de la concurrence,
Intelligence Réaliste : faculté de se connaître dans ses capacités, ses moyens et ses ressources,
Intelligence Rédactrice : faculté de savoir rédiger en utilisant les mots clés facilitant la compréhension des textes et des informations diffusées,
Intelligence Réelle : existante dans l’entreprise et active,
Intelligence Réflexe : capacité de réagir par réflexe
Intelligence Relationnelle :
–        faculté d’établir, d’identifier, de régir les rapports entre individus, entre individus et environnements, entre éléments ou composants, etc.[29],
–        capacité ou faculté de créer des relations entre l’entité de l’Entreprise et celle de l’environnement humain interne et externe,
–        orchestrer des flux croissants de relations complexes[30]
Intelligence Réflective : capacité de refléter une même identité ou une même personnalité sur des activités de marché,
Intelligence Rémunératrice : capacité de pouvoir distribuer des récompenses, ou des reconnaissances, en fonction de réussites ou de succès accomplis,
L’intelligence Reptilienne qui active la peur, la conquête du pouvoir et des territoires. Cette intelligence est utile à notre survie dans un milieu hostile mais, aujourd’hui, elle favorise les guerres entre pays ou entre les bureaux d’une même entreprise[31]. Cette intelligence est directement reliée au comportement car elle favorise une relation d’intérêt personnel tel que mise en relief dans les conflits interpersonnels.
Intelligence Résiliente : faculté de créer des solutions immédiates à des crises inattendues.
Intelligence Rivalisante : capacité de concurrencer d’autres performances,
Intelligence Robotique :
Intelligence Rusée : voir Intelligence Gagnante
Intelligence Sélective : capacité de savoir faire un choix entre plusieurs données, choix ou décisions parmi un ensemble consistant d’options,
Intelligence Sélectionnante : capacité de pouvoir choisir parmi plusieurs options,
Intelligence Sensible : susceptible de réagir, capacité à fournir un enregistrement précis de la quantité ou de l’intensité de quelque chose,
Intelligence Sensitive :
–        faculté de pouvoir se rétracter ou de se replier stratégiquement,
–        capacité d’invention ou de création.
Intelligence Simulatrice : capacité d’une entreprise à simuler des activités dans le but de désorienter la concurrence, par l’introduction de « souris », (faux produits ou fausse information), sur le marché.
Intelligence Simulée : Branche de l’informatique ayant pour objet l’étude du traitement des connaissances et du raisonnement humain, dans le but de les reproduire artificiellement pour ainsi permettre à un appareil d’exécuter des fonctions normalement associées à l’intelligence humaine.
Intelligence Sociale[32] :
–        Capacité à comprendre les émotions et les attitudes des autres envers soi. Capacité à comprendre les tendances, les mouvements et les conditionnements de la société.
–        Capacité d’évaluer le jugement dans des situations sociales, la détermination de l’état mental sous-jacent à un message, la mémoire des noms et des visages, l’observation du comportement humain et le sens de l’humour
–        Capacité d’une société ou d’une institution à identifier des problèmes, colliger l’information pertinente sur ces problèmes, et diffuser, traiter, évaluer et ultimement agir sur cette information. (Université de Montréal : Bergeron, 2000, p. 3-4)
–        L’intelligence sociale comprend des aptitudes appartenant au domaine des opérations comportementales,
–        Ensemble de capacités à donner une signification organisée (à valeur prédictive et explicative) aux interactions sociales, aux personnes (y compris soi-même) et à leur fonctionnement,
–     L’intelligence sociale, c’est la capacité que l’on a à utiliser son environnement social[33].
–        une forme spécifique d’activité cognitive qui traite les relations sociales entre l’Individu et les autres membres de la société, (Alison Jolly et Nicholas Humphrey).
Intelligence Soutenante : capacité de pouvoir soutenir des activités mentales ou physiques par l’apport de moyens complémentaires,
Intelligence Sournoise :
–        Capacité à dissimuler hypocritement ce que l’on pense,
–        Volonté secrète de nuire à autrui,
Intelligence Spatiale :
–          Faculté qui permet à l’individu d’utiliser des capacités intellectuelles spécifiques qui lui procurent la possibilité de se faire une représentation spatiale du monde dans son esprit.
–          Faculté qui  permet à la personne d’utiliser des capacités intellectuelles spécifiques pour avoir mentalement une représentation schématique de l’interaction de fonctions et de ressources en management.
Intelligence Spontanée : capacité d’apparition et d’action immédiate face á un problème ou à une situation particulière,
Intelligence Subtile : faculté de comprendre une information, d’en comprendre immédiatement les avantages et les inconvénients et d’en tirer des conclusions pratiques d’application.
Intelligence Suggestive : capacité de faire naître des sentiments ou des sensations par association d’idées.
Intelligence Supérieure :
–        Intelligence enrichie par des connaissances constantes permettant de juger immédiatement des situations et de perspectives nouvelles,
–        croyance du personnel en l’intelligence du patron qui se veut capable de tout comprendre et de tout résoudre,
Intelligence Stimulatrice : capacité d’insérer une énergie créatrice ou de travail par la création de motivations personnelles à un ensemble de personnes, capacité créative,
Intelligence Stimulative : faculté d’inspirer des énergies créatrices engendrant un esprit d’initiatives et de prise de décisions,
Intelligence Stratégique :
–          Capacité de comprendre les enjeux économiques et de préparer des plans conséquents.
–          L’intelligence stratégique comprend le recueil de l’information, la gestion du savoir, la création de connaissance, l’anticipation, l’élaboration et le choix d’une stratégie, la planification des décisions, la conduite du changement, le suivi et l’ajustement des décisions, le retour d’expérience[34]
Intelligence Synchronisative : faculté de synchroniser des éléments composant une activité ou une action.
Intelligence Synchronisatrice : faculté de placer des éléments actifs dans un ordre prédéterminé afin de réaliser et de faciliter une activité ou une action en cours.
Intelligence Technologique : capacité d’une entreprise à choisir et à utiliser la technologie comme moyen de développement et d’évolution
Intelligence Transparente : capacité de comprendre les états du marché lorsqu’acheteurs et vendeurs ont la possibilité de connaître les transactions des uns et des autres,
Intelligence Transactionnelle : faculté de gérer une relation entre une entité interne et une autre externe,
Intelligence Théorique : capacité d’évaluer le raisonnement verbal et abstrait[35],
Intelligence Utilisatrice : forme d’Intelligence permettant à l’entreprise d’utiliser tous types d’information afin de constituer des plans d’action efficients,
Intelligence Verbale ou Linguistique :
–        capacité d’utiliser des mots efficacement, oralement ou par écrit, incluant la compréhension du langage et l’étendue du vocabulaire.
–        aptitude à penser avec des mots et à employer le langage pour exprimer ou saisir des idées complexes.
Intelligence Visuelle : capacité de bien percevoir le monde, de se faire une image mentale juste des choses.
Collectivités d’Intelligences : groupement de différent types d’intelligence interagissant dans une même activité.

266Les définitions qui suivent sur le terme intelligence ont été relevés de différents dictionnaires: Hachette, Le Robert, Larousse, ou d’encyclopédie : Larousse, Quillet, Wikipédia, etc.
267 GOUILLOU, P., – www.douance.com.
269 SHEPHERD, P., – Heart Intelligence: Tools for Transformation – P3.
270 TREMOLIERES R.
271TREMOLIERES R. op.cit.
272TREMOLIERES R. op.cit.
273TREMOLIERES R. op.cit.
[12] O’Sullivan, Guildford et de Mille -1965
274 IAN G. (1989) – « Beat the Competition » –  (un des premiers livres sur « l’Intelligence Compétitive »).
275 MAYER & SALOVEY, 1997. op.cit.
[19] ROBBINS S., JUDGE T., GABILLIET P., – (2006) – COMPORTEMENTS ORGANISATIONNELS – Ed. Pearson Education – Encadré page 53
[21] ROMANANTSOA B., (2008) – L’Art du Management – Ed. Pearson Village Mondial.
[23] Michel Le Chevalier – http://www.anxaltd.com/
279KEMPF, J., a publié une fresque sur l’Evolution du Cerveau et de la pensée chez l’Hominidé du Paléolithique:  » L’Homme du Paléolithique avait-il une âme ? « 
[25] Tiré de ROBBINS S., JUDGE T., 2006 – Comportements Organisationnels –12e Edition – Pearson Education.
[27] Robert STERNBERG R., (2001)Successful Intelligence: How Practical and Creative Intelligence Determine Success in Life, Simon & Schuster
281 OVERMANN, M., (2005), – Dossier langue, pensée, réalité – SS2005 – ww.ph-ludwigsburg.de.
[31]www.blog.axiopole.info. (2009)  intelligence-collective-vs-intelligence-reptilienne
282 L’intelligence sociale anime une large part des comportements – (www.lemusulman.com)
283Shipley, 1940.
Publié par CLARK G. KHADIGE à l’adresse 10:40
Publicités