http://sociocratie.unblog.fr/

Contact: bernardmarie@igipartners.com

www.igipartners.com

Intelligence Collective
Personne ne peut le prévoir de façon certaine, mais il est une chose relativement sure dans le monde des organisations, l’instabilité croissante, les incohérences et la concurrence exacerbée vont entraîner un nombre croissant de problèmes impossibles à résoudre par une seule personne. La plupart des changements profonds des sociétés civiles, économiques et politiques vont solliciter les capacités collectives de nos organisations à y faire face.
Notre enjeu principal est donc l’Intelligence Collective.
L’Intelligence Collective est généralement considérée comme une économie à somme positive : c’est-à-dire quand la performance collective d’un groupe est supérieure à la somme des performances individuelles. Une autre manière de l’illustrer est lorsqu’ un groupe d’individus projette un futur et réussit à le créer dans un contexte complexe.

GOUVERNANCE INTEGRALE 
La Gouvernance Intégrale est une réponse et un premier pas pour réussir cette mutation, avec son cadre théorique, ses savoir-faire pratiques, ses domaines de recherche, ses méthodologies et ses outils. Elle intègre plusieurs disciplines et leur expérimentation à travers de nombreuses implémentations dans des organisations économiques, sociales, culturelles, territoriales, locales, environnementales, non-gouvernementales et familiales. Elle est évolutive, s’inspire des nouvelles pratiques émergentes (travail de recherche permanent au niveau mondial) et les intègre. Les principales disciplines qui sont intégrées à ce jour:
– Intelligence Collective
– médiation
– sociocratie
– holacracy™
– Ressources Intégrales
 Gouvernance Intégrale

HOLACRACY™

L’Holacracy™ est:

… un nouveau modèle d’organisation (Métaphore de l’O.S.)
… une pratique, pas seulement un modèle ou une théorie
… un ensemble cohérent de processus concrets
… construit autour d’une structure organisationnelle organique
… un nouveau modèle de management basés sur de nouveaux fondements de l’autorité 
… un mode de Gouvernance par la Raison d’Être de l’organisation
… un système dynamique de pilotage de l’organisation
… une nouvelle manière de (se)transformer centré dans la Réalité et le Présent, par la gestion des tensions

“L’holacracy™ ( holacratie) est un Modèle d’Organisation Avant-Gardiste et Complet. Il permet d’inclure et transcender les egos individuels et collectifs au profit de la raison d’être d’une organisation. Celle-ci, énergétisée par les personnes qui la composent, peut ainsi évoluer sur son chemin de transformation, tel un être vivant mu par la force de vie évolutive.

Il permet de doter l’Organisation d’une capacité intrinsèque de métamorphose, ou encore d’”auto-transformation permanente”

Passer à une gouvernance – par la raison d’être – et la gestion des tensions qui permet de désintoxiquer l’organisation et d’asseoir celle-ci dans la Réalité & le Présent – sont les deux thèmes majeurs de l’holacracy, avec derrière ces mots, des structures, des processus, des formats “sacrés” de réunion et des outils très concrets.”
Ce(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transcrit.

SOCIOCRATIE

Améliorer la communication, favoriser la coopération, initier une gouvernance dynamique, éthique et durable au sein des organisations et permettre à chacun de prendre sa juste place afin de profiter de tous ses talents: c’est l’enjeu de la SOCIOCRATIE (SOCIOCRACY en anglais)

“Actuellement, pour une entreprise qui baigne dans l’intelligence multiple, il en existe une dizaine d’autres qui pataugent dans une culture de conflits et de folie” (Karl Albrecht)

La Sociocratie est une nouvelle manière de diriger les organisations, des petites associations aux plus grandes entreprises, qui vise l’efficacité à travers la collaboration active de tous leurs membres, et qui a pour résultat de renforcer le sentiment d’appartenance de chacun.

Ce mot a été inventé par Auguste Comte au début du xixe siècle. Ses racines viennent du latin societas (société) et du grec kratos (autorité). Ce mot “SOCIOCRATIE” a été repris par Kees Boeke, un pédagogue Hollandais. Ce dernier a publié en mai 1945 un document intitulé “Sociocracy: democracy as it might be.”

Gérard Endenburg s’est inspiré de son professeur, Kees Boeke, pour concevoir des processus et une méthodologie applicable dans l’entreprise familiale qu’il dirigeait. Ceci allait donner naissance aux processus sociocratiques modernes appliqués au modèle d’organisation pyramidale. Gérard Endenburg professeur honoraire à l’université de Maastricht, s’est fixé pour objectif de donner aux organisations les caractéristiques d’un être vivant. Après l’avoir lui-même mise en pratique dans sa propre entreprise familiale, et en avoir constaté ses avantages, il a fondé le Centre Sociocratique qui est, depuis 1978, chargé de développer et de transmettre les processus sociocratiques modernes.

Pour fonctionner selon ce mode sociocratique, une entreprise ou une organisation ne doit pas être transformée de fond en comble. Les responsables hiérarchiques à tous les niveaux conservent leur rôle et leur mission, mais ils ne sont plus seuls à assumer les responsabilités décisionnelles. Chaque membre de l’organisation au sein de son cercle se voit en effet offrir la possibilité d’exprimer son point de vue et de faire des propositions pour améliorer le fonctionnement de l’organisation.

Le mode de gouvernance sociocratique intègre les besoins des individus et ceux de l’organisation, simplifie les pratiques modernes de gestion, améliore la productivité et met un terme aux luttes inutiles de pouvoir à la source des problèmes de collaboration entre les actionnaires, les gestionnaires et les travailleurs.

Nous verrons pendant nos séminaires avancés que la sociocratie est très vaste et s’applique également à d’autres modèles d’organisation que celui de la hiérarchie pyramidale, comme par exemple celui du couple, de la famille ou de l’association (partnership). Ces processus sociocratiques, alliés à d’autres, peuvent également favoriser l’émergence de nouvelles formes d’organisations, basées sur la coopération et l’intelligence collective.

Au plaisir de vous rencontrer très bientôt.

Bernard Marie  http://sociocratie.unblog.fr/