Il s’agit de capitaliser les connaissances, les expertises ou la créativité disséminées dans la foule pour la réalisation d’une tâche traditionnellement effectuée en interne.
crowdsourcing – externalisation ouverte – ouvre de nouvelles perspectives et abaisse les frontières entre les différents domaines de compétences ou entre les entreprises et leurs clients.
Via www.lenouveleconomiste.fr

Publicités