Le chef d’entreprise loué aujourd’hui pour sa capacité à entretenir un réseau (54%), séducteur et bon orateur (41%), sans renier un certain côté dur pour atteindre ses objectifs (44%), est-il déjà has been ?   Oui, à en croire l’étude, puisque dans les qualités attendues du dirigeant de demain, figurent désormais la capacité à savoir piloter et préserver l’intérêt de l’entreprise à long terme (61%), un aspect créer l’visionnaire (46%), et une capacité à innovation (33%) tout en préservant un comportement exemplaire, en interne comme en externe (42%).
Via lentreprise.lexpress.fr

Publicités