Vendre son âme, acheter le silence de quelqu’un… notre moralité semble souvent bien fragile face à notre cupidité. Tout s’achète? Faux, répondent aujourd’hui des scientifiques: lorsque certaines valeurs nous sont sacrées, nous renonçons…
Selon des expériences récentes, notre cerveau s’est adapté à l’utilisation de la monnaie, et a développé une capacité pour traiter les questions en rapport avec l’argent.
Pourtant les images cérébrales de l’étude montrent que la zone cérébrale activée par l’expérience est la même que celle utilisée pour discerner le bien et le mal, et non pas celle stimulée par les récompenses ou le gain. Une découverte qui aurait des conséquences importantes, y compris en politique, en déduisent les scientifiques:
Via www.slate.fr

Publicités