La présence de l’Internet dans notre quotidien a profondément changé notre rapport au travail, aux relations sociales, à la connaissance, au temps. Ce besoin d’être toujours lié au réseau entraîne des pathologies d’addiction largement répandues.
L’interconnectivité profite-t-elle à l’Homme ? Premier extrait de « l’éloge de la vitesse » de Rafik Smati.
Via www.atlantico.fr

Publicités