Un mode participatif restreint : il s’agit de faire remonter les idées de plusieurs individus vers un comité ou une direction de façon discrète voire secrète. Les idées ne sont ainsi pas visibles des autres participants et il faut disposer de droits spécifiques pour y accéder, du moins dans la phase de soumission des idées. Une fois sélectionnées pour la mise en œuvre, elles peuvent devenir visibles de tous.
Un mode participatif collectif : Les idées remontées sont visibles de tous, même en phase de soumission. Il s’agit d’un mode très transparent, proposant dans la plupart des cas de discuter des idées soumises et également de voter pour celles qui semblent les plus intéressantes.
Via www.innovationpartagee.com

Publicités