Le plus important, c’est la motivation. Il faut prendre en compte la dimension du plaisir.
À 82 ans, Jean a encore «toute sa tête». Qu’il vente ou qu’il neige, cet ancien comptable ne passe pas un jour sans faire une promenade d’une bonne heure en ville avec un vieil ami.
Via sante.lefigaro.fr

Publicités