La question de la participation citoyenne aux prises de décisions collective tend à s’affirmer depuis ces dernières décennies comme un des mouvements de fond appelés à modifier durablement la pratique démocratique.
Remis directement en cause dans le débat public, le modèle strictement représentatif montre certains signes d’épuisement. Dans le même mouvement l’idéal démocratique tend à recouvrir de nouvelles attentes, de nouvelles revendications, de nouvelles pratiques allant dans le sens d’une participation accrue des citoyens aux prises de décision.
Via www.nonfiction.fr

Publicités