Qu’elles aient 50 ou 50,000 employés, les entreprises du 21ème siècle se préoccupent toutes à un moment donné ou l’autre de s’assurer qu’elles auront le jour venu les bons candidats capables de prendre le relais aux postes-clés de leur organisation.
Mais pourrait-on bénéficier aujourd’hui de l’éclairage que nous donnent de plus en plus les recherches dans le domaine des sciences neurologiques sur le développement du potentiel humain qu’est le leadership ?
Les travaux de nombreux chercheurs et équipes1 sur le fonctionnement du cerveau font ressortir ce qui suit:1. Le cerveau est malléable.2. Le cerveau aime mettre sur son disque dur (mémoire durable) tout ce qu’il peut.3. Créer de nouvelles connections neuronales s’avère beaucoup plus facile que changer les anciennes.4. Le cerveau capte d’abord les signaux non-verbaux avant tout autre message.5. Les relations sociales favorisent en quelque sorte de nouvelles connexions.
Via blogue.edithluc.com

Publicités