Les pays occidentaux sont marqués par une culture individualiste, dont notamment  les Etats- Unis, l’Australie et, en Europe, l’Angleterre et la France, parmi
d’autres. Ces pays ont adopté depuis plusieurs siècles des idées libérales qui  promeuvent l’initiative individuelle, et le succès. Ces idées libérales ont  été appuyées par l’Eglise, dominante en Occident, qui souligne la responsabilité  individuelle.

Et le Liban ? Regardez autour de vous. Le Libanais mange des manakich au zaatar.  C’est l’aspect visible de la société libanaise. La partie invisible est mesurée  par l’importance donnée aux valeurs culturelles par sa population. Or, des  recherches démontrent que les Libanais accordent le plus d’importance à des
valeurs comme « le respect de soi », « l’ambition », << le succès », « le  pouvoir » et la « reconnaissance sociale ». Ce sont toutes des valeurs servant  les intérêts individuels. Celles-ci sont suivies par les valeurs familiales,  puis par les valeurs de l’amitié, de l’humanisme et de la religion. Ainsi, on  peut dire que le Liban se caractérise plutôt par une culture individualiste.

Publicités