Son rôle : il doit initier la démarche ou du moins la permettre et surtout la supporter, l’encourager, la sponsoriser.

Cela signifie de ne pas la restreindre, ne pas la limiter et bien comprendre les tenants, les bénéfices et les modes de coordination associés afin de les plébisciter.

En contre partie il doit accepter de ne pas tout contrôler comme par exemple sur les thèmes abordés par les collaborateurs ou sur lequel répond à un problème ou lequel est le plus actif. Il peut aussi revoir certains principes de base des organisations traditionnelles comme l’identification des compétences, les carrières, voire les modes d’évaluation.

See on nicolasrolland.tumblr.com

Publicités