Voilà, les vacances touchent à leur fin en ce qui me concerne! Encore un week-end puis je par étape dans le monde du travail. Je commence par mon mi-temps, aussi je n’ai pas la

Coach HEC – Philippe Olivier Clement‘s insight:

En dehors de la question posée du phénomène de protection contre la transparence crée par le travail en réseau cloud collaboratif, qui reste à élucider, je dirai que la compétition a des vertus tonifiantes lorsqu’elle est pratiquée à bon escient et surtout hors du contexte affectif.


Cependant, pour cela il faut que ce soit une compétition conduite par le désir d’excellence ou de résoudre un problème, d’atteindre un objectif en se dépassant. En effet, une compétition « par défaut », c’est à dire « contre les autres » ne vise plus la réussite d’un travail mais la destruction des forces vives propre à réaliser ce travail.


Rester le dernier en lice car on est le meilleur pour semer la zizanie peut-être gratifiant, sans doute, mais combien de temps avant que le syndrôme de l’imposture n’atteigne le sujet qui pratique cet étrange sport?

See on exploratricedepossibles.blog.ouestjob.com