Coach HEC – Philippe Olivier Clement‘s insight:

Sur la collégialité des décisions, l’évaluation des règles déjà en vigueur ou encore de l’acceptation des erreurs, le second volume des « Décisions absurdes » de Christian Morel ne dit rien d’iconoclaste, ni même de bien original. S


i un fossé subsiste entre la théorie et la pratique, le discours et l’action, personne ne prône pour autant l’autocratie, l’absence d’évaluation ou la répression systématique et impitoyable des fautes.


La réflexion de l’auteur devient plus intéressante sur les « biais de perception » et l’ambiguïté du langage auquel il avait consacré l’essentiel de son premier ouvrage.


Mais le chapitre consacré à l’intelligence collective est de loin le plus riche d’enseignements.

See on m.journaldunet.com