Sylvaine Pascual – J’ai eu l’immense plaisir de contribuer à la rédaction d’un ouvrage collectif, Rupture douce. L’occasion pour moi d’être le témoin enthousiasmé de l’application des principes et pratiques agiles à la gestion de projet. Retour sur la genèse fluide et douce d’un livre collaboratif avec Laurent Sarrazin, chef d’orchestre talentueux de ce “concentré de défrichage de néo-mondes organisationnels”.

Coach HEC – Philippe Olivier Clement‘s insight:

Dans un cas comme le tien, la première chose, c‘est créer une confiance qui permet de dire, d’exprimer un souci, une souffrance, une limite. Ensuite, le groupe accepte la situation et un ou des membres du groupe proposent naturellement de prendre le relais pour maintenir l’intégrité du projet. C’est le passage de relais qui permet de terminer la course, sans que la  personne qui a eu le courage d’annoncer ses limites se sente exclue de l’équipe.

See on www.ithaquecoaching.com