En psychologie, le concept d’intelligence individuelle et les “test de QI” pour la mesurer sont pour le moins controversés. L’une des bases empiriques fréquemment avancée en faveur de l’existence d’une telle « intelligence générale » est que cette variable unique prédit environ du tiers à la moitié des résultats qu’obtient un individu dans de nombreuses tâches cognitives distinctes et variées.

Coach HEC – Philippe Olivier Clement‘s insight:

Les psychologues ont toutefois trouvé des facteurs permettant de prédire si un groupe sera « intelligent » collectivement, mais ils ont dû se tourner du côté de la coopération pour en identifier trois :


  • premièrement, ce qu’on pourrait appeler la sensibilité sociale globale du groupe (notre capacité à percevoir les émotions des autres);
  • deuxièmement, l’égalité dans les tours de parole lors des délibérations; 
  • troisièmement, la proportion de femmes dans le groupe.

See on www.blog-lecerveau.org